[FICHE RP]-Sanae Sisk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FICHE RP]-Sanae Sisk

Message  TheSchattawa le Dim 29 Nov - 0:57

Nom : Sisk
Prénom : Sanae
Age : 21 ans
Taille : 1m74
Corpulence : Mince
Espèce : Noorienne
Peau : Orange pâle
Yeux : Verts
Faction : F.S.R.

L'ENFANT PRODIGE

Sanae est la fille d'un sénateur véreux gérant un important réseau de trafic d'esclaves et d'une scientifique travaillant dans un laboratoire à la solde de la République. Quand elle n'était qu'une enfant, elle aimait observer les liquides de différentes couleurs et aider sa mère pour les tâches les plus simples du labo. Tout allait bien pour elle, et son avenir était très prometteur, elle se voyait déjà à la tête d'une équipe de recherche, manipulant avec précision les flasques contenant des produits extrêmement chers...

TRAGIQUE DÉCOUVERTE

Mais un jour de sa 18ème année, alors que Sanae allait négocier avec son père pour lui demander de lui acheter un speeder, elle aperçu à l'entrée de son bureau deux personnes armées jusqu'aux dents qui gardaient la porte. Elle pensa d'abord que son père était en danger, mais elle vit peu de temps après ce dernier sortir accompagné d'un homme habillé luxueusement et partir en direction d'un hangar, suivi de près par les deux colosses. Elle se demanda un court instant ce que son père faisait avec ces individus mais décida de les suivre plutôt que d'y réfléchir.
Les quatre hommes entrèrent dans le hangar, puis l'un des gardes du corps sortit pour bloquer la porte. Sanae se faufila discrètement dans une ruelle qui longeait le hangar et trouva une fenêtre mal fermée. Elle poussa une caisse vide qui traînait là et grimpa dessus, puis se faufila à l'intérieur du hangar. Elle entendait des bruits de pas et quelques échanges de paroles au loin. Son cœur ne faisait qu'augmenter la cadence, mais elle continua d'avancer. Elle passa la tête dans l'embrasure d'une porte, et ce qu'elle vit lui glaça le sang. Elle poussa la porte  mais resta à l'entrée, consternée par la vision d'horreur qui lui apparaissait. Des dizaines de personnes, attachées les unes aux autres et bâillonnées méthodiquement.
Elle était tellement bouleversée qu'elle n'entendit pas les bruits de pas qui s'approchaient d'elle. Soudain, un main vint lui couvrir la bouche et une autre la plaqua au sol, puis elle sentit qu'on lui attachait les mains dans le dos. On la retourna et l'adossa au mur. Ainsi, elle vit dans un rayon de lumière perçant d'un trou au plafond le regard de son père. Un regard plein de sentiments contradictoires, qui  exprimait à la fois de l' incompréhension, de l'étonnement, de la compassion, de la colère et de la haine. Une larme perla au coin de son œil, suivi tout de suite d'un "Pourquoi ?" puis d'un geste de la main terrorisant. Il se retourna, puis l'homme de main braqua son arme sur le front de la jeune fille. Enfin, un bruit de blaster résonna dans tout le bâtiment.

DEUX ANS PLUS TARD...

Un beau matin, sur Coruscant, un souffle se fit entendre, suivi par une quinte de toux sans fin. Deux infirmiers arrivèrent d'urgence au chevet de Sanae, qui reposait dans une cuve de bacta. cette dernière fut tout de suite sortie de la cuve et alitée d'urgence. Pendant une semaine, Sanae réapprit à se servir de ses jambes, et recouvra une grande partie de sa mémoire. Les seules séquelles restantes étaient les derniers instants avant le trou noir. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, ni pourquoi elle était dans cet hôpital, et quelle était cette marque sur son front.
Elle voulait voir ses parents, mais une seule personne vint à sa rencontre. Elle le connaissait bien, c'était le bras droit de sa mère, elle avait beaucoup apprit grâce à lui. C'était une personne relativement âgée mais très bien conservée, et qui adorait découvrir de nouvelles choses. Il apprit à Sanae que sa mère avait disparu du jour au lendemain avec son père, et qu'à aucun moment personne n'avait jamais plus entendu parler d'eux. Elle sortit de la clinique un mois plus tard, et, sur le ponton d’amarrage des speeders, elle vit un tract de la F.S.R. qui disait vouloir de nouvelles recrues. Elle se rendit au bureau de recrutement, passa des tests et fut admise avec la meilleure mention et les félicitations du jury. On lui proposa une nouvelle formation qu'elle suivi pendant quelques mois, et obtint par la suite son diplôme d'assassin d'élite qualifiée.

Elle, qui rêvait de sauver des gens grâce au progrès de la science, allait désormais devoir les éliminer froidement de la façon la plus fourbe qui soit...

TheSchattawa
Joueur

Messages : 9
Date d'inscription : 22/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum